• Noir Facebook Icône
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Twitter Icon

Etats-Unis | Le congrès envahi pendant la séance de certification des élections présidentielles

Mis à jour : janv. 8

Le Président Donald J. Trump avait appelé ses partisans à venir manifester à Washington DC ce mercredi 6 janvier 2021

PHOTO: WIN MCNAMEE/GETTY IMAGES

Le mercredi 6 janvier après midi aux Etats-Unis, alors que le congrès allait procéder à la certification des résultats de l'élection présidentielle donnant Joe Biden élu et que les élections sénatorial de l'Etat de Géorgie donnait deux candidats démocrates gagnant , le Capitole a été envahi par des militants radicaux pro-Trump.


L'occupation des militants radicaux pro-Trump du congrès a conduit à la suspension de la séance de certification et à l'évacuation d'urgence du Vice-président Mike Pence. Plusieurs élus présents dans le Capitole ont été mis à l'abri dans des lieux gardés secret par les services de police du Capitole.


AP Photo/J. Scott Applewhite)(J. Scott Applewhite)

Une femme aurait grièvement été blessée par balle et évacuée par les secours dans l'enceinte du congrès. Elle serait décédée à l'hôpital des suites de ses blessures. Un policier du capitole lui aurait tiré dessus car elle faisait partie des militants ayant envahie le bâtiment. Une enquête est en cours afin de déterminer les circonstances exactes de son décès. D'autres personnes auraient également été blessées autour du Capitole.


Le Président élu Joe Biden a appelé le Président Donald J. Trump a s'adresser devant les télévisions nationales "conformément à son serment présidentiel" afin de faire calmer les tensions.


Face a cet événement, le Président Donald J. Trump a publié une vidéo sur son compte Twitter par lequel il prononce un discours ambigüe où il appelle les manifestants à rentrer chez eux, tout en continuant à contester le résultat de élection présidentielle et affirmant qu'il a remporté d'une large marge ces élections qui lui ont été volée.

Près de deux heures après l'occupation d'une des plus haute institution des Etats-Unis, rassemblant la chambre des représentants et le sénat, plusieurs militants occupaient encore les lieux, la police mettant encore du temps à faire évacuer les lieux, ce qui contraste avec la réponse habituelle des forces de l'ordre lors des dernières manifestations, notamment des Black Lives Matter.


La maison blanche a annoncée que la garde nationale allait être mobilisée et la maire de Washington DC, Muriel Bowser, a décrétée un couvre feu à partir de 18h (heure locale | UTC−5) qui durera jusqu'à jeudi matin. Celui-ci a été allongé de 15 jours, soit jusqu'à l'investiture du Président-élu Biden le 20 janvier.


En attendant que les tensions s'apaisent, plusieurs élus démocrates comme républicains appellent à la reprise de la séance de certification des élections "pour faire leur travail".


Cet article fera l'objet de mises à jour lorsque cet événement aura prit fin.


Mise à jour [07/01/2020] :


Dans un communiqué faisant suite à la certification de l'élection présidentielle, le Président Donald J. Trump déclare - tout en montrant son insatisfaction - reconnaitre une victoire de Joe Biden qui lui est légalement imposé et promet une transition ordonnée.


Face aux messages d'apaisement ambigües de Donald Trump, Twitter et Facebook ont prit des mesures en bloquant ses comptes et en supprimant certaines publications qui ne seraient pas conformes


Les prédécesseurs de Donald Trump se sont exprimés
Plusieurs dirigeants d'Etats étrangers se sont également exprimés sur cet événement

Mise à jour [08/01/2020] :

Donald Trump prononce un discours d'apaisement et condamne les faits intervenus le mercredi 6 janvier au Congrès.

Un officier de police du Capitole tué

Le bureau du procureur des Etats-Unis aurait ouvert une enquête fédérale pour meurtre suite au décès de l'officier Brian D. Sicknick qui est intervenu pendant ce qu'une grande partie de la presse états-unienne qualifie d'insurrection. L'officier Sicknick aurait été agressé par des "militants" et serait décédé de ses blessures à l'hôpital. [Pour en savoir plus]


Contact

Organisation Solidaire d'Aides Administratives

57 rue Raspail, Levallois-Perret, 92300

E-Mail : contact@osaa.fr

Tél : 06 51 21 26 68 

  • White Facebook Icon
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • White LinkedIn Icon

www.osaa.fr © 2021

par L'Organisation Solidaire d'Aides Administratives, association à but non lucratif régie par la loi du 1er Juillet 1901.

Association n°W922010817

arrow&v